Temps de lecture : 6 minutes

Nombreuses sont les entreprises à vouloir s’engager dans la RSE, mais l’enjeu est surtout de réussir à engager ses collaborateurs et collaboratrices autour de ce sujet ! Alors comment créer du lien autour de la RSE, surtout avec les personnes peu présentes au bureau ? Comment rendre la RSE moins formelle ? Comment valoriser votre démarche RSE ?

Des salariés engagés pour votre entreprise, ce sont des salariés plus motivés et efficaces. Alors voilà 12 actions à mener pour vous aider à surmonter ces problèmes !

1. Rendre la démarche cohérente

La perception de la démarche RSE par les collaborateurs peut parfois apparaître incohérente : avoir des actions en matière de biodiversité en finançant la plantation d’arbres et en même organiser les déplacements de salariés en avion. Alors la première chose à faire avant de vouloir engager ses collaborateurs, c’est de rendre sa démarche RSE cohérente !

2. Mesurer son impact

Il est important de mesurer son impact afin d’établir les bonnes priorités sur lesquelles travailler et engager ses collaborateurs. La démarche RSE ne doit pas être vue comme un simple argument de communication, il faut y associer de véritables actions mesurables. Est-ce que le principal enjeu pour votre entreprise est le déplacement des collaborateurs ? L’égalité homme-femme ? La réduction des consommations ?

3. Rendre la RSE plus concrète

Pour la plupart des collaborateurs, la RSE reste très formelle. Alors pour motiver et intéresser les salariés, il faut la rendre concrète : des informations transprentes et disponibles, des actions en lien avec l’activité de l’entreprise, des décisions partagées, …

4. Trouver des ambassadeurs RSE

Si l’engagement RSE ne vient que de la direction, il est nécessaire d’organiser la sensibilisation et la formation des collaborateurs rendant ainsi la démarche acceptable. L’idée de trouver de ambassadeurs permet de trouver des relais dans l’entreprise pour expliquer les actions RSE. Le plus efficace est d’identifier les collaborateurs les plus engagés sur les sujets environnementaux et sociaux dans leur vie quotidienne personnelle et professionnelle.

5. Intégrer la RSE dans les missions des salariés

Inclure dans les fiches de poste une partie relative à la RSE et aux actions à mettre en place. Le sujet pourra être abordé lors des évaluations annuelles et faire l’objet d’une discussion sur les principaux enjeux de l’entreprise.

6. Impliquer par la co-construction

Coconstruire des solutions et travailler ensemble sur des sujets qui intéressent tous les participants permet de mieux s’approprier les actions et de les mettre en place plus rapidement.

Par exemple, une politique de mobilité durable coconstruite avec des collaborateurs sera plus facilement appliquée si les participants prennent conscience de leur impact en utilisant leur voiture individuelle pour se rendre au bureau.

7. Le succès des appels à volontaires

Les appels à volontaires sont en général très efficaces : proposer à des collaborateurs volontaires de travailler sur différentes thématiques. Cela entraine une forte implication.

 8. Proposer des sujets précis

La constitution des groupes de travail par sous-thématiques sur des sujets précis permet d’impliquer plus fortement les personnes intéressées. Les collaborateurs sont motivés pour s’impliquer sur les thématiques qui résonnent particulièrement pour eux.

9. Proposer des sujets de réflexion qui font partie de la vie quotidienne

Pour impliquer les salariés, il faut commencer par les solliciter sur des sujets qu’ils pourront appliquer dans leur vie de tous les jours, et pas seulement au bureau. On peut penser par exemple à des ateliers sur les gestes écoresponsables à appliquer à la maison (éviter le gaspillage, limiter les consommations, …).

10. Sensibilisation et bénévolat

Pour sensibiliser vos salariés, il est possible de faire appel à des associations qui viendront animer des ateliers dans les locaux sur des sujets sélectionnés par vos soins. Il est important de favoriser la possibilité de faire du bénévolat/mécénat pour les salariés volontaires, tout en les laissant choisir la cause ou l’association à soutenir, selon leurs affinités.

11. Organiser des défis

Vous pouvez rendre la RSE plus « fun » avec des défis, des jeux entre collègues. Par exemple, on peut penser à un défi zéro déchet : pendant une semaine, chaque équipe essaie de limiter ses déchets et à la fin de la semaine on pèse chacune des poubelles pour savoir quelle équipe a gagné !

12. Coordonner les actions et communiquer en interne

Il est important de nommer une personne en charge de suivre ces actions RSE : communiquer sur les résultats des actions, suivre les ambassadeurs, … Les actions « visibles » ont plus d’impact.

TESTEZ GRATUITEMENT VOTRE NIVEAU RSE

TESTEZ VOUS !