Finalement c’est quoi
le développement durable ?

 

C’est en 1987 que le terme « développement durable » voit le jour, dans le rapport ‘Notre Avenir à tous’ rédigé par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’Organisation des Nations Unies. Ce dernier, aussi connu sous le nom de « rapport Brundtland » en référence à la présidente de la commission Gro Harlem Brundtland, marque un tournant historique. 

 

Le développement durable : 3 grands piliers

Au-delà de définir pour la première fois la notion de « développement durable », le rapport Brundtland détermine que ce dernier doit être économiquement efficace, socialement équitable, et écologiquement tolérable. En somme, le développement durable ne se réduit pas à la protection de l’environnement !

On distingue 3 piliers :

  • La dimension environnementale
  • La dimension sociale
  • La dimension économique

« Le développent durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures »

La dimension environnementale

Souvent la plus connue, la dimension environnementale du développement durable fait référence au fait que les ressources naturelles sont loin d’être infinies et qu’il s’agit de les préserver. Faune, flore, eau, air et sols sont indispensables à notre survie et pourtant en voie de dégradation. Le message est simple : de la nécessité de protéger les grands équilibres écologiques afin de préserver sociétés et vie sur Terre.

Voici quelques thématiques qu’il rassemble :

  • La préservation et économie des ressources naturelles en optimisant l’utilisation des ressources naturelles et en valorisant ses déchets organiques par exemple.
  • La protection de la biodiversité en maintenant le variété des espèces animales et végétales. Concrètement, cela peut se traduire par la mise en place d’éco-pâturages (l’introduction de brebis ou de chevaux à broute à même les sites industriels) ou la réhabilitation d’écosystèmes utiles à la régulation d’eau.

La dimension sociale

Le pilier social du développement durable réfère à « la capacité de notre société à assurer le bien-être de tous ses citoyens ». Il se traduit par la possibilité pour tous d’accéder, quel que soit son niveau de vie, aux besoins essentiels : alimentation, logement, santé, accès égal au travail, sécurité, droits de l’homme, etc.

Différentes thématiques peuvent être identifiées :

  • Instaurer une politique sociale avancée en garantissant de bonnes conditions de travail, en mettant en place une politique de réinsertion (aide à des personnes sortant d’incarcération ou réfugiés) ou encore en développant des points ciblés pour limiter les disparités (égalité homme-femme, etc.).
  • Favoriser la solidarité en collaborant avec des associations (faciliter l’accès à la culture, création de liens intergénérationnels, accompagnement la montée en compétences de jeunes sapeurs-pompiers volontaires, etc.).

La dimension économique

Le troisième pilier du développement durable promeut l’économie responsable. Il s’agit alors de concilier viabilité du projet avec des principes éthiques. Cette logique implique alors que le prix des biens et services reflète le coût environnemental et social de l’ensemble de leur cycle de vie.

Pour cela, on pourra :

  • Développer des pratiques commerciales innovantes et éthiques pour mieux répartir les bénéfices et les richesses. Exemples: mise en place d’une plateforme de location, service après vente durable etc.
  • Intégrer le coût social et environnemental dans le prix des produits.

POSITIVE WORKPLACE© et sa prise en compte du développement durable

Le label POSITIVE WORKPLACE© tire, entre autre, sa force dans l’interrogation des toutes les parties prenantes de ses clients. Le contenu de son audit est alors complet, prenant en compte les 3 piliers du développement durable afin d’avoir une vision précise de l’avancée RSE de ses clients.

« Nos audits nous permettent d’avoir une vision à 360° de nos clients, en les interrogeant sur leurs pratiques à la fois, économiques, environnementales, et sociales. » Florian Masseube, responsable RSE chez PWP

Par ailleurs, en ayant recenser plus de 2000 bonnes pratiques, POSITIVE WORKPLACE© est capable de conseiller et accompagner chacun de ses clients sur les critères socles du développement durables.

 


Pour en savoir plus sur les engagements des Nations Unies sur les questions de développement durable !

Les objectifs de développement durable nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

Découvrir les ODD