Temps de lecture : 9 minutes

Recyclage : surcyclage ou décyclage
Le point sur les différentes manières de redonner vie à nos déchets

4,9 tonnes : c’est la quantité moyenne de déchets qui a été produite en 2017 par chaque français. Qu’est-il advenu des 326 millions de tonnes de déchets en France la même année ? Ont-ils tous été envoyés pour recyclage ? 28% ont été mis en décharge ou éliminés/incinérés sans valorisation, 6% ont été valorisés en énergie (via l’incinération) et 66% ont été recyclés. Dans le cadre du Pacte vert, la réduction et la valorisation des déchets sont devenus des axes prioritaires pour engager la transition écologique prônée par l’Union européenne. Ces enjeux s’inscrivent dans la logique de l’économie circulaire, dont l’ambition est de passer d’une société du tout jetable (extraire, fabriquer, consommer, jeter) à un modèle économique plus circulaire et plus durable.

Prévention, réemploi, réutilisation, réparation, recyclage et valorisation deviennent les mots d’ordre en termes de traitement de déchets. Notons qu’il est à portée de tous d’agir, à son échelle, en adoptant des comportements plus responsables et respectueux de l’environnement, comme le recyclage. En effet, il s’agit d’un défi clé, en ce qu’il permet de réduire les volumes de déchets mais aussi de préserver les ressources naturelles en réutilisant et réinjectant dans le cycle économique des matières premières déjà extraites.

Aujourd’hui, de nouvelles formes innovantes de recyclage voient le jour : le surcyclage ainsi que le décyclage, en vue de donner une deuxième vie à tout type d’objet.

Surcyclage (upcycling) / Décyclage (sous-cyclage) : De quoi parle-t-on ?

L’upcycling, dont la traduction en français donne surcyclage, signifie littéralement « recycler par le haut ». Grande tendance, « l’upcycling is the new recyclage ». C’est l’art de donner une nouvelle vie à un objet, ou encore l’art de le faire passer du vieux au neuf. Concrètement, l’idée est de revaloriser un produit dont on ne se sert plus, en s’efforçant de lui apporter une plus-value, et si possible une fonction plus utile encore. Cette pratique de recyclage émerge, depuis peu, en France.

Upcycling – Positive Workplace le label RSE Made In France

Dans l’absolu, tout est upcyclable et par tout le monde. Ce qui fait de cette tendance une pratique à potentiel illimité. Par exemple, des chutes de cuir se transforment en portefeuilles, des palettes de chantier en salon de jardin ou encore des vieux pulls en oreillers.

L’upcycling, en permettant de créer des objets uniques ou des séries limitées, inspire de nombreux secteurs : mode, design, jardinage, galeries d’art, qui se sont mis à la récupération et à la revalorisation d’objets du quotidien. Cette pratique responsable, éthique et à impact positif sur l’environnement est l’un des piliers de l’économie circulaire.

Quant à lui, le décyclage est exactement l’inverse du surcyclage. Il s’agit de transformer un déchet ou objet devenu inutile en un produit de qualité ou d’utilité moindre. Ce procédé est aussi appelé dévalorisation des déchets. Il est particulièrement intéressant pour les objets dont les matériaux se sont trop dégradés pour pouvoir être recyclés ou surcyclés.

On peut prendre le cas de l’acier, provenant de véhicules en fin de vie et ayant été contaminé par le cuivre des fils et l’étain du revêtement. Cet alliage pourra être fondu et réutilisé, par exemple, dans la construction de bâtiments.

Quels sont les enjeux liés au surcyclage/décyclage ?

Les deux approches : surcyclage et décyclage, en transformant un produit de sa version originale pour lui offrir une seconde vie, impactent positivement l’environnement et la planète.

Non seulement elles permettent de ne pas jeter, mais aussi de ne pas acheter neuf. Dès lors, en évitant le gaspillage, en réalisant des économies d’énergie inhérentes au processus de fabrication et en réduisant la production de déchets, ces initiatives s’inscrivent dans l’optique de moins consommer.

En outre, le principe premier étant de réutiliser, en ne créant pas de nouveaux produits, elles évitent également de puiser dans les ressources naturelles déjà affaiblies.

Il ne faut pas non plus négliger l’aspect économique : il est souvent moins couteux de donner une deuxième vie à un objet que d’en acheter un neuf.

Un concept en plein essor : quelques exemples de surcyclage / décyclage dans l’industrie de la mode

Le textile étant la deuxième industrie la plus polluante, la production locale, le choix des matériaux durables et le recyclage des pièces en fin de vie font l’objet d’une mobilisation croissante de la filière mode. Récemment, certains acteurs prennent le contre-pied et s’engagent dans un modèle plus responsable et durable, en optant pour l’upcycling.

Recyclage – Positive Workplace le label RSE Made In France

Réformation, créée en 2009, est pionnière dans le secteur de la mode. Des chutes de tissus, de vieux foulards, des sacs plastiques ou bien des ballons servent à confectionner des sacs à main ou encore des robes.

Les Récupérables, une marque de vêtements éco-responsable, lancée en 2016, a pour vocation de limiter l’empreinte écologique de la production textile sur l’environnement. Pour ce faire, elle crée des pièces design à partir d’autres textiles, en s’appuyant sur une production locale.

FabBRICK, une start up innovante, fondée en 2017, exploite des textiles usagés en coton pour leur qualité d’isolant (thermique et sonore), en vue d’en faire des briques servant à la conception de meubles ou de cloisons. Il pourrait s’agir d’une solution efficace pour réutiliser les vêtements en fin de cycle issus de la fast fashion.

Dans l’industrie de la mode, le caoutchouc étant difficile à recycler, le souscyclage peut être utile pour transformer cette matière première en granulés, utilisés, par exemple, pour les sols synthétiques des terrains de sport.

De nouvelles perspectives vers plus de durabilité et de sobriété se développent donc avec des modèles, prônant la revalorisation de la matière textile. C’est l’idée d’emprunter la matière à différents stades durant tout son cycle de vie, avant de la faire renaitre sous une nouvelle forme.

TESTEZ GRATUITEMENT VOTRE NIVEAU RSE

TESTEZ VOUS !