Temps de lecture : 6 minutes

Rémunérations : la reprise des recrutements post-covid?

Le Covid-19, tremplin pour une réorganisation du travail ?

Pour 58% des décisionnaires RH interrogés,  l’après-covid est signe d’une réorganisation importante du monde du travail :

Cette crise a contribué au développement, de manière quasi obligatoire, du télétravail. Même si à l’heure actuelle, 82% des entreprises ont un recours au télétravail, 37% préfèrent opter pour un format hybride afin de favoriser le lien social des équipes.

La crise a également permis à beaucoup d’entreprises, environ 3 entreprises sur 4, d’envisager des réflexions sur le cadre opérationnel du travail, à savoir, l’aménagement des locaux. Les entreprises se sont principalement engagées à équiper les collaborateurs en matériel informatique, à accélérer le flex-office mais également à mettre en place des plannings de présence au bureau.

Le rôle du manager a lui aussi évolué. Les managers s’apparentent, désormais, à des “psychologues”. Ils ont du faire preuve d’écoute, de soutien et d’attention auprès de leurs équipes durant les différentes périodes de confinement afin de maintenir le lien de confiance mais également le lien social.

Enfin, la crise, ayant poussé à renforcer les inégalités sociales, a placé au centre de la table, les questions sociétales et environnementales. 9 décisionnaires RH sur 10 estiment que les entreprises ont un rôle à jouer sur l’avenir d’un monde meilleur et 75% pensent que la crise a accéléré cette prise de conscience

De meilleures perspectives d’emploi en 2022 ?  

L’année 2020, avec la crise sanitaire du Covid-19 a entrainé une crise économique sans précédent. Beaucoup ont craint que cette crise économique allait perdurer pendant de nombreuses années. Or, plusieurs indicateurs donnent le feu vert à la reprise économique. En effet, la reprise du secteur touristique et culturel  ont permis une sortie progressive de l’activité partielle mais également une hausse du travail temporaire dès le mois de juin. De plus, même si les aides publiques peuvent brouiller les pistes des perspectives de l’année 2022, elles ont tout de même permis aux entreprises d’embaucher du personnel et de relancer l’emploi cadre. Ainsi, le ratio création/destruction d’emplois semble être de plus en plus positif.

Avec la crise sanitaire, la grande majorité des processus de recrutements ont été suspendus. Aujourd’hui, le marché du travail est à nouveau dynamique et favorable aux candidats. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2022, selon l’étude de Michael Page, les entreprises prévoyant de créer 200 000 postes. Notons toutefois que la fin du plan de soutien aux entreprises risque de mettre à mal les entreprises dépendantes des aides financières de l’Etat.

Comment les salaires sont-ils perçus en entreprise ?

Selon l’ensemble des données PWP collectées dans le cadre des labellisations des entreprises, 37% des répondants estiment ne pas être rémunérés à leur juste valeur et que les bénéfices ne sont partagés raisonnablement auprès des parties prenantes.

Chiffre encore certes pas assez élevé mais tout de même notable, 91% des répondants estiment que leur entreprise prend des dispositions nécessaires pour garantir une égalité de salaire entre les hommes et les femmes.

Les différents confinements et l’essor du télétravail ont également ouvert de nouvelles perspectives pour les travailleurs : mobilités professionnelles et/ou géographiques ; et 26% des salariés seraient prêt à accepter une baisse de salaire selon l’étude de Michael Page.

Focus sur les secteurs des entreprises labellisées PWP

Audit, conseil et expertise

  • Profils qui seront les plus sollicités en 2022 : collaborateur confirmé, gestionnaire de paie, collaborateur comptable mixte (audit et expertise ou paie et expertise), consultant senior data, consultants quant, actuaire, consultant senior cybersécurité.
  • Métiers qui recrutent le plus de jeunes diplômés : auditeur, collaborateur comptable, gestionnaire de paie.
Rémunérations cabinets de conseil – Positive Workplace le label RSE Made In France
Rémunérations ESN – Positive Workplace le label RSE Made In France

Digital, marketing et communication

  • Profils qui seront les plus sollicités en 2022 : account manager e-commerce, chef de projet CRM, responsable e-commerce, traffic manager, responsable acquisition/KAM.
  • Métiers qui recrutent le plus de jeunes diplomés : chargé de marketing & communication, e-merchandiser, chargé de webmarketing.
Rémunérations digital – Positive Workplace le label RSE Made In France
Rémunérations communication & Marketing – Positive Workplace le label RSE Made In France

Distribution et commerce

  • Métiers qui ont émergé avec la crise : resp. des processus et flux retail, manager de rayon en GSA, resp. réseau sécurité et sûreté, acheteur, chef de rayon/département.
  • Métiers qui recrutent le plus de jeunes diplômés : chef de rayon en grande distribution, chef de rayon en distribution spécialisée (GSS – GSA), responsable adjoint boutique retail.
Rémunérations Retail spécialisé – Positive Workplace le label RSE Made In France

Sources : 

  • Etude de rémunération 2022 Michael Page 
  • Données PWP des parties prenantes 

TESTEZ GRATUITEMENT VOTRE NIVEAU RSE

TESTEZ VOUS !